Transperceneige, Intgrale : PDF/EPUB Í Relié

Transperceneige, Intgrale : ❰Download❯ ➽ Transperceneige, Intgrale : Author Jacques Lob – Liversite.co.uk Extrait de la postface Before I forget Avant ue j oublie Cette phrase m a longtemps poursuivi En effet je croyais ue c tait le titre des m moires de Sir Robert Graves ui autour de ans commen a apr s u Extrait de la postface Before I forget Avant ue j oublie Cette phrase m a longtemps poursuivi En effet je croyais ue c tait le titre des m moires de Sir Robert Graves ui autour de ans commen a apr s une vie de joies et d preuves perdre la m moire Disciple de Korzybski ou plut Transperceneige, Intgrale PDF \ t de Boris Vian am liorant Korzybski j ai suivi le pr cepte Dans l int r t de la raison classez et r pertoriez Et j ai d couvert ue je me trompais ue les m moires de Robert Graves s appelaient aussi beau titre Good Bye to All That et u en r alit c tait Virginia Woolf ui la fin de sa vie vouait les po mes de Robert Graves dans une tr s longue lettre en commen ant par Before I forget Avant ue j oublie donc et a m arrive d j je suis venu vous parler de temps vanouis de Jacues Lob et du Transperceneige de Jacues donc et de Jean Marc Rochette et de Benjamin Legrand Robert Graves po te et mythologue Lob le connaissait bien tout comme il connaissait tout ce ui tait bizarre les arch types les mythologies les mythes le paranormal le hors norme Il tait comme moi un fort en ath e un fouri riste d senchant Ce ui nous a rapproch s De Charles Fort nous avions ador le Liure des damn s ses ouvrages suivants et La Revue fort enne car Fort et ses disciples y recensaient tous les faits bizarres inexplicables mais comme nous tions ath es incr dules mais fascin s nous cherchions toujours des explications logiues ainsi des pluies de grenouilles ui taient sans doute dues un cyclone ui les avait soulev es puis perdant de leur force soudain l ch es au dessus d un village l heure de la messe sur le parvis curieusement Nous r vions de d couvrir de la magie mais comme avec Houdini uand nous allions y voir de plus pr s et Jacues le fit bien plus souvent ue moi l explication tait souvent simple prosa ue ou truu e Il fut toujours fascin par les soucoupes volantes et il lui est arriv de nombreuses fois de visiter des maisons hant es mais il n a jamais vu d ovni ni rencontr de fant mes Je vous disais donc ue j en suis au stade Avant ue j oublie il serait plus exact de dire ue je m lange les dates ue certains moments pass s remontent avec une force telle ue j ai l impression de voyager dans le temps et ue cela vient bousculer la chronologie si bien ue suite la force r manente de certains souvenirs je ne sais plus dans uel ordre se sont pass es certaines choses car ces souvenirs devenus tangibles sont comme des rochers ui mergent d un brouillard g n ral opaue Je vais donc vous raconter le Jacues Lob dont je me souviens avec des oublis et des erreurs ue je revendiue Il tait mon ami il fait partie de ma vie Par exemple je ne me souviens plus o je l ai rencontr tait ce au mus e des Arts d coratifs lors d une projection de diapositives de Pierre Couperie tait ce la gare du Nord dans l appartement de Druillet o le tout SF et les jeunes dessinateurs se r unissaient le samedi soir tait ce la librairie Futuropolis Je ne sais plus En tout cas nous sommes tout de suite devenus complices Je me souviens u il m a montr des diapositives des originaux d Emshwiller pour ses couvertures de Galaxie Je me souviens de l avoir crois uelues fois uand j ai commenc bosser Pilote introduit par Druillet pour y faire des Actualit s Je me souviens surtout ue nous avons failli faire un court m trage ensemble de propagande pour l EDF Il avait envie de le faire deux comme un match de ping pong et nous nous sommes bien amus s mais le r sultat a t une catastrophe car l EDF nous avait remis deux dossiers assez copieux un consacr tout ce ue nous devions dire dans ce film sur EDF ses magnificences et son utilit et un deuxi me plus mince avec tout ce ue l on ne devait pas dire tout ce u il ne fallait pas mentionner Nous nous sommes videmment jet s avec voracit sur le second et avons fait un sc nario assez dr le o par exemple propos du r chauffement de l eau proximit des centrales nucl aires nous avons voulu tourner ce petit inconv nient en avantage en disant ue ce serait formidable pour les p cheurs d crevisses car elles se multiplieraient proximit des centrales gr ce l augmentation de temp rature de la nappe phr atiue uand il est all sans moi rendre notre court m trage EDF ils n ont pas ri du tout Et le film ne s est pas fait Publi en et dans le magazine A Suivre Le Transperceneige fait partie de ces histoires cultes ui dans la foul e de la r volution engag e dix ans plus t t par M tal Hurlant et L Echo des Savanes ont d finitivement install le e art dans l ge adulte Sc naris par Jacues Lob le r cit est d abord confi au pinceau l gant d Alexis Celui ci en dessinera seize planches avant de mourir l ge de ans d une rupture d an vrisme Il faut trouver un autre dessinateur Jean Marc Rochette est alors pr f r d autres R gis Loisel Fran ois Schuiten Avec Silence de Didier Com s et Ici M me de Jacues Tardi et Jean Claude Forest Le Transperceneige va incarner le parti pris revendiu par A Suivre d une bande dessin e en noir et blanc au format long totalement mancip e des codes existants Puis la bouteille d encre de certains grands ma tres du comic book am ricain Noel Sickles Milton Caniff Alex Toth le dessin volontairement nostalgiue de Rochette participera beaucoup la fascination exerc e par Le Transperceneige Fr d ric Potet Le Monde du octobre Ce texte fait r f rence une dition puis e ou non disponible de ce titre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *